Conseils utiles pour la conception d’une cuisine

La cuisine est le cœur et l’âme de la restauration. Dans tous ces cas, il est nécessaire d’avoir des connaissances et de l’expérience sur la façon de concevoir une cuisine. Une bonne conception garantit le bon fonctionnement de tout établissement.

En outre, la conception de la cuisine détermine également le flux de travail ainsi que l’hygiène nécessaire à la production, conformément aux normes de sécurité alimentaire. Dans ce sens, certains aspects doivent être considérés en relation avec les circuits et les espaces ou zones de la cuisine.

Mouvement vers l’avant

Ce principe garantit un processus fluide dans la transformation des aliments, depuis leur arrivée en tant que matière première jusqu’à ce qu’ils soient servis. Par conséquent, lors de la conception d’un magasin de cuisine, des zones doivent être prévues pour chaque opération à laquelle les aliments sont soumis au sein du flux de travail. La matière première se déplace progressivement, sans retour en arrière, à travers les zones selon les besoins de sa préparation.

En général, le déroulement des opérations est le suivant : accès aux matières premières, prétraitement, transformation, stockage et service. Ainsi, pour l’accès aux aliments, deux zones distinctes sont nécessaires. La première pour la réception des aliments et la seconde pour le stockage des aliments avant leur transformation.

Le stockage, la zone de prétraitement et de transformation

Un stockage adéquat permet d’éviter la contamination croisée et le développement de microbactéries. À cet effet, la zone peut être subdivisée en trois espaces à vocation différente, le stockage des denrées non périssables et la réfrigération positive et négative.

Quant à la zone de prétraitement, elle comprend des actions telles que l’épluchage, le lavage, le découpage de légumes, de fruits et de légumes. Ainsi que le nettoyage, la découpe et le découpage de la volaille, de la viande et du poisson. Pour tout cela, il faut disposer des équipements appropriés, tels que des planches, des haches, des scies, des couteaux, des tables, des éviers, des éplucheurs, des coupeurs, parmi tant d’autres, et les installer dans les endroits les plus appropriés.

D’autre part, la zone de transformation ou cuisine chaude est composée de fours, de cuisinières, de friteuses, de grils, entre autres équipements pour la cuisson des aliments. Celles-ci peuvent être distribuées en forme de « U », linéaire, parallèle, murale ou en îlot, selon ce qui est le plus pratique.

Zone de lavage et de stockage ultérieur

Enfin, pour la distribution des aliments transformés, différents équipements tels que des refroidisseurs à air comprimé, des machines d’emballage, des chariots ou des chambres chaudes seront nécessaires, selon qu’ils sont distribués directement ou non. Il est également nécessaire de prévoir des zones pour le lavage de la vaisselle et le stockage ultérieur. Ainsi qu’un espace pour se changer et un espace pour l’évacuation des déchets. La transformation des aliments est exclue de ces zones.

Experts en conception de cuisines

Réaliser une cuisine harmonieuse qui combine accessibilité et hygiène pour assurer un flux de travail fluide n’est pas une tâche facile. C’est pourquoi il est essentiel de faire appel à de véritables experts en conception de cuisines.

De cette manière, on obtient un espace où les bonnes pratiques de travail peuvent être facilement mises en œuvre. Il s’agit également de veiller au respect des réglementations relatives aux dimensions, aux tailles et aux distances dans l’espace. En bref, un expert en conception de cuisine est le premier facteur à prendre en compte si vous voulez une cuisine industrielle ou de restauration réussie.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents